Les Tendances de l’industrie de la biotechnologie Environnementale pour 2021

La technologie est une excellente industrie car elle a conduit à l’amélioration du mode de vie humain et du monde en général. Cependant, il a également eu des effets néfastes sur l’environnement en raison d’une pollution élevée et d’une activité humaine accrue. Comme solution à la pollution, les scientifiques ont développé la biotechnologie environnementale.

La biotechnologie environnementale est une branche de la science qui utilise les organismes vivants et l’innovation pour fournir des solutions efficaces aux problèmes environnementaux. C’est l’une des industries qui ont connu des résultats positifs suite à l’avancement et aux découvertes technologiques.

La biotechnologie environnementale manipule les organismes microbiens tout en exploitant leurs propriétés bénéfiques pour servir la communauté humaine. Cela a ouvert la voie à des stratégies efficaces de conservation de l’environnement contre le réchauffement climatique et le changement climatique.

Avec les avancées prometteuses de la biotechnologie environnementale, on ne sait pas à quoi s’attendre à l’avenir. Aujourd’hui, vous pouvez mieux contrôler la pollution et exercer des mesures d’assainissement de l’environnement grâce aux progrès de la biotechnologie environnementale.

Mais voici les tendances de la biotechnologie environnementale qui façonnent l’industrie en 2021!

Les 10 principales tendances de la biotechnologie environnementale

L’industrialisation et l’augmentation de l’activité humaine ont entraîné une dégradation de l’environnement due à la pollution des sols, de l’eau et de l’air. Bien qu’il existe des règlements que chaque industrie devrait suivre pour préserver l’environnement, cela reste une tâche ardue. Les scientifiques ont réalisé que si vous ne pouvez pas contrôler les déchets rejetés, vous pouvez peut-être les gérer.

Initialement, des produits chimiques étaient utilisés pour traiter les déchets et autres polluants. Cependant, les produits chimiques se sont avérés coûteux et inefficaces. Grâce aux progrès technologiques et à l’amélioration des connaissances, les scientifiques développent maintenant des stratégies durables de traitement des déchets et d’élimination des polluants. Cette branche de la biotechnologie s’appuie sur des micro-organismes bénéfiques pour créer un environnement sûr et plus vert.

Certaines des tendances émergentes de la biotechnologie environnementale en 2021 sont les suivantes:

Biorestauration

Sans la biotechnologie environnementale, le monde serait plein de polluants et de déchets industriels. Ce sont des éléments qui contribuent le plus au réchauffement climatique et au changement climatique.
Les scientifiques utilisent maintenant la technologie pour purifier les polluants pour un environnement de qualité.

En biorestauration, les micro-organismes détoxifient les polluants dans l’eau, les sédiments ou le sol. Pour atteindre l’objectif de purification, les scientifiques utilisent des processus tels que la bio-restauration, le bio-traitement et la bio-récupération.

Récupération microbienne améliorée du pétrole (MEOR)

Les progrès technologiques ont permis aux scientifiques d’appliquer différentes approches moléculaires pour encourager l’utilisation des hydrocarbures dans les puits de pétrole. Cela purifie l’huile, réduisant ainsi les coûts de traitement pour une rentabilité accrue.

Les isolations génomiques et protéomiques permettent le profilage grâce à des technologies telles que la prise d’empreintes digitales et le séquençage. Cela permet aux scientifiques de mieux comprendre chaque communauté et chaque espèce pour une exploitation créative.

À MEOR, les scientifiques cultivent des bactéries consommatrices d’hydrocarbures qui éliminent les polluants des puits souterrains, nettoyant ainsi le sol. Cela favorise la biorestauration environnementale.

MEOR permet également aux investisseurs d’identifier de nouveaux puits de pétrole même avec les champs pétrolifères en épuisement.

Systèmes bioélectrochimiques

Les systèmes bioélectrochimiques comme les cellules d’électrolyse microbienne ou les piles à combustible microbiennes sont l’innovation derrière la production de combustible à partir de matière organique biodégradable. Les systèmes utilisent un catalyseur à biofilm pour créer de l’énergie électrique ou de l’hydrogène.

En plus de réduire la consommation d’énergie pendant le traitement des déchets, les systèmes bio-électrochimiques généreront une énergie électrique adéquate pour un usage industriel ou domestique.

Électro-dépollution microbienne

Les biotechnologistes de l’environnement reconnaissent le rôle important des systèmes bio-électrochimiques dans la dépollution des déchets. Pour exploiter les capacités de cette technologie, ces scientifiques se tournent vers l’électro-remédiation microbienne. L’objectif de cette stratégie innovante de gestion des déchets est de générer de l’énergie durable grâce à l’électro-genèse tout en récupérant les ressources.

Traitement des déchets industriels

Les déchets industriels sont la principale cause de pollution de l’environnement et sont donc responsables des effets du changement climatique sur la terre. Cependant, les progrès de la biotechnologie environnementale ont donné au monde une seconde chance de sauver cette planète.

En utilisant des micro-organismes, les biotechnologues peuvent traiter techniquement et économiquement les déchets. Ce processus repose sur une biodégradation et une détoxification contrôlées pour un environnement de qualité.

Pour accélérer le processus de dégradation afin de traiter de grands volumes de déchets, les entreprises utilisent désormais la bio-augmentation. Cette innovation est utile lorsque vous avez un faible volume de micro-organismes pour une biorestauration réussie. La bio-augmentation permet au système de traitement des déchets d’atteindre son objectif indépendamment des facteurs externes sous-jacents.

Phytoremédiation

Après des années d’industrialisation et d’ignorance humaine, le sol s’accumule avec des métaux lourds et d’autres polluants qui affectent ses propriétés physiques et sa fertilité. Cet impact environnemental négatif a nui au secteur agricole, d’où la nécessité d’un traitement des sols.

L’assainissement des sols existe depuis longtemps, mais il est coûteux et inefficace. La phytoremédiation s’avère être la méthode d’assainissement des sols la plus efficace et la plus immédiate. Dans ce processus, les biotechnologistes de l’environnement s’appuient sur des organismes génétiquement modifiés pour extraire des métaux lourds et d’autres polluants dans le sol.

Les différentes formes de phytoremédiation sont la phytoextraction, la phytodégradation, la phytotransformation, la phytostabilisation et la phytovolatilisation.

Biocarburants pour l’ingénierie microbienne et des procédés

Des approches innovantes en biotechnologie environnementale ont ouvert la voie au développement durable des biocarburants à utiliser dans les aspects d’ingénierie. Les biotechnologues de l’environnement utilisent des approches innovantes pour convertir les plantes en biocarburants.

Les microalgues telles que la jacinthe subissent un bio-raffinage pour réduire la pollution de l’eau qui a mis en danger la vie des animaux et des plantes biotiques. Cela répondra au besoin de sources d’énergie alternatives qui favorisent la conservation de l’environnement pour une planète de qualité et plus verte.

Gestion créative de la phytotoxicité du chrome

Le chrome est un produit chimique toxique qui affectera non seulement la croissance de la flore mais aussi le développement de la faune. En raison du danger que représente le chrome pour la vie humaine et l’environnement, la biotechnologie environnementale a créé des stratégies pour prévenir ces effets phytotoxiques. L’approche d’amélioration est le principal processus de réduction des rejets de chrome dans les déchets industriels et dans l’environnement.

L’amélioration présente des risques après utilisation limités par rapport au processus traditionnel de chélation des métaux.

Élimination biologique améliorée du phosphore (EBPR)

L’EBPR est un processus technologiquement avancé de traitement des eaux usées dans les eaux usées domestiques ou à petite échelle. Ce système nécessite une boue activée configurée pour éliminer le phosphate, qui est un polluant toxique.

EBPR est préférable car il est rentable et très durable car il suffit d’obtenir les organismes accumulateurs de phosphore (PAO).

Biocapteurs

La biotechnologie environnementale a vu le développement de biocapteurs qui améliorent la bio-surveillance des changements environnementaux ainsi que les processus de traitement. Les biocapteurs sont livrés avec des détecteurs physiochimiques qui détecteront la présence de certains produits chimiques dans les eaux usées à des fins d’assainissement.

Les puces peuvent compléter les biocapteurs pour déterminer la toxicité ou la concentration d’un certain polluant. Il s’agit de l’une des technologies les plus récentes en biotechnologie environnementale, et elle vise à améliorer l’efficacité du traitement des déchets.

Statistiques et projections de croissance de l’industrie de la biotechnologie environnementale en 2021

L’industrie de la biotechnologie environnementale est aujourd’hui l’un des secteurs à la croissance la plus rapide en raison de la volonté de préserver la planète terre pour un avenir plus vert. Cette branche de la science permet aux biotechnologues de manipuler des micro-organismes pour leurs propriétés bénéfiques pour nettoyer l’environnement.

Le traitement durable des eaux usées, leur recyclage ultérieur et la production de biocarburants sont quelques-unes des façons dont la société bénéficie de la biotechnologie environnementale. Bien que le volume des déchets industriels et domestiques soit élevé, nous n’avons plus à nous soucier de les rejeter dans l’environnement. Les entreprises installent maintenant des systèmes sophistiqués de traitement des déchets et se tournent vers des sources d’énergie alternatives comme les biocarburants pour la durabilité.

Voici quelques-unes des statistiques importantes que vous devez connaître sur la biotechnologie environnementale:

  1. Les États-Unis représentent plus de 30% des déchets industriels mondiaux.
  2. Plus de 1,2 billion de gallons de déchets industriels passent par des systèmes de traitement durable avant d’être renvoyés dans le système d’approvisionnement.
  3. La biotechnologie environnementale exploite plus de 15 millions de digesteurs de biogaz dans le monde, dans le but de promouvoir une agriculture zéro déchet.
  4. Les États-Unis sont à l’avant-garde de la gestion du confinement dans le traitement des déchets médicaux. La valeur marchande de cette technologie était estimée à 3,2 milliards de dollars en 2017.
  5. La croissance annuelle composée était de 4,8 % à l’époque. Cela signifie que la gestion durable des déchets est désormais privilégiée, car de plus en plus de personnes reconnaissent l’impact de la pollution sur l’environnement.
  6. Le taux de croissance annuel composé de croissance estimé de la technologie des systèmes de séparation était de 12,8% en 2016.
  7. Avec une valeur d’environ 26,7 milliards de dollars, la technologie des systèmes de séparation devrait connaître une croissance considérable en 2021.
  8. Les ventes de produits de biotechnologie environnementale aux États-Unis s’élevaient à 382,3 millions de dollars en 2018. Avec le soutien du gouvernement, les institutions publiques et privées offrent à l’industrie; le taux de croissance annuel composé devrait augmenter en 2021.
  9. La production de biocarburants a considérablement augmenté, l’électricité durable représentant 25% de l’énergie électrique en 2017.
  10. Les États-Unis sont le premier producteur de biocarburants au monde, avec 1 557 pétajoules en 2019. Malgré l’offre élevée de biocarburants aux États-Unis, la demande est faible. Cela pourrait refléter le faible taux d’adoption des biocarburants comme source de carburant de remplacement pour réduire la pollution et, par conséquent, le changement climatique.

La biotechnologie environnementale et l’avenir

La biotechnologie environnementale joue un rôle important dans la protection de la biodiversité (plantes, animaux et êtres humains). La volonté d’une planète plus sûre a conduit à la création de diverses innovations pour accroître l’efficacité et promouvoir la durabilité. Diverses agences gouvernementales, institutions publiques et privées investissent aujourd’hui en grande partie dans la biotechnologie environnementale. En tant que tel, son avenir réside dans l’existence d’opportunités d’amélioration pour:

  • Réduire les rejets de déchets industriels
  • Remédier à la contamination de l’environnement
  • Prévenir la pollution

Bien que ces tendances dans l’industrie de la biotechnologie environnementale aient pris racine et changé positivement la société, la pandémie actuelle de COVID-19 a forcé l’arrêt de certains projets. Ainsi, la croissance explosive attendue en 2021 pourrait ralentir pendant un certain temps.

L’application de la biotechnologie environnementale dans le traitement des eaux usées et la biorestauration n’est même pas à mi-chemin. On s’attend à des améliorations et à une croissance rapides de l’industrie à mesure que davantage de ressources de recherche sont maintenant disponibles. Divers gouvernements à l’échelle mondiale ont établi des réglementations qui facilitent le processus d’acquisition de brevets pour des innovations fiables et efficaces en biotechnologie environnementale.

Une plus grande sensibilisation du public est nécessaire pour sensibiliser diverses communautés à l’importance de l’utilisation des biocarburants par opposition aux polluants toxiques. La conservation de l’environnement est un problème mondial comme le changement climatique, et le réchauffement climatique est l’appel au réveil!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.